Windows Serveur

Découvrez les incroyables nouveautés de la dernière version de Windows Server !

Par Jean-Luc Pircard , le février 24, 2024 , mis à jour le février 24, 2024 - 3 minutes de lecture
Notez-moi

Déploiement facilité et gestion optimisée

Stratégies de déploiement pour Windows Server

Déployer un Windows Server est une étape cruciale pour maintenir l’infrastructure de votre entreprise au premier plan de l’innovation et de la sécurité. L’utilisation d’outils tels que Windows Deployment Services (WDS) ou Microsoft Deployment Toolkit (MDT) permet d’automatiser et de simplifier ce processus. Ces solutions offrent la possibilité de déployer des images personnalisées incluant les configurations préétablies et les mises à jour nécessaires, contribuant ainsi à une meilleure standardisation et à une réduction significative du temps consacré à l’installation des serveurs.

Gestion avancée avec PowerShell et Group Policy

La gestion post-déploiement est tout aussi essentielle. Avec PowerShell, les administrateurs système ont la capacité d’automatiser des tâches répétitives et de configurer précisément les services et applications du serveur. L’utilisation des objets de stratégie de groupe (GPO) via Group Policy permet également une gestion cohérente des paramètres de sécurité et des configurations à travers tous les serveurs de l’entreprise, garantissant conformité et alignement avec les politiques internes.

Optimisation des performances de Windows Server

Les performances sont primordiales pour garantir des services toujours disponibles et réactifs. La fonctionnalité de Server Core permet une installation minimale de Windows Server, idéale pour réduire l’empreinte de surface d’attaque et optimiser les ressources système. L’expertise dans le calibrage des services, tels que IIS pour les applications web ou Hyper-V pour la virtualisation, est essentielle pour exploiter au mieux les capacités du serveur et répondre aux exigences de charge de travail spécifiques à votre entreprise.

Maitriser les coûts avec une licence optimisée

La question des coûts est inévitable lors de l’administration de serveurs. Un audit régulier des licences Windows Server permet de s’assurer que votre entreprise ne paie que pour les ressources nécessaires, évitant ainsi une dépense superflue pour des licences non utilisées. Il est conseillé d’évaluer les options de Windows Server CALs (Client Access Licenses), ainsi que les versions Datacenter ou Standard, selon la taille et les besoins de votre environnement de serveur.

Sécurisation de l’infrastructure avec Windows Server

La sécurité est une préoccupation majeure dans la gestion de serveurs. Windows Server propose des fonctionnalités robustes comme Windows Defender Advanced Threat Protection (ATP) et Just Enough Administration (JEA), qui aident à prévenir les intrusions et à limiter les privilèges administratifs. Le respect des meilleures pratiques de la sécurité, telles que le principe de moindre privilège et la mise en œuvre régulière des mises à jour de sécurité, sont essentielles pour protéger les données critiques et l’intégrité du système.

A LIRE  Optimiser la performance de Windows Serveur : conseils pratiques

Surveillance et maintenance proactive des serveurs

Une surveillance proactive grâce à des outils comme System Center Operations Manager (SCOM) ou des solutions tierces permet de détecter rapidement les problèmes éventuels et d’intervenir avant qu’ils n’affectent les opérations de l’entreprise. La mise en place d’un plan de maintenance, comprenant les vérifications régulières de l’état de santé des serveurs et les sauvegardes automatiques, assure une récupération rapide en cas de défaillance et maintient la continuité des activités.

En résumé, l’optimisation de l’installation et de la gestion de Windows Server relève d’une combinaison de bonnes pratiques, d’outils performants, et d’une veille technologique constante. Ceci permet d’assurer une infrastructure solide, évolutive et sécurisée, tout en maîtrisant les coûts pour votre entreprise.

  • Microsoft Windows Server Standard 2012 R2 - Version Oem
    Plus de flexibilité et d'agilité avec Windows Server 2012 R2 S'appuyant sur les fonctionnalités et les capacités de Windows Server 2012 Standard , Windows Server 2012 Standard R2 offre une grande variété de fonctionnalités nouvelles et améliorées. Au cœur de la vision Microsoft Cloud OS, Windows Server 2012 R2 apporte l'expérience de Microsoft en matière de prestation de services Cloud à l'échelle internationale à votre infrastructure grâce à ses fonctionnalités améliorées en termes de virtualisation, gestion, stockage, mise en réseau, infrastructure de bureau virtuel, protection des accès et des renseignements, Web et plateforme d'applications, et bien plus encore. Windows Server 2012 R2 est une plateforme de cloud et de centre de données professionnelles capable d'évoluer pour exécuter les plus grandes charges de travail, tout en permettant des options de récupération robustes afin de se protéger contre les pannes de service. Il permet d'accélérer l'efficacité en simplifiant votre infrastructure sous-jacente et en vous permettant de réduire les coûts en exploitant le matériel standard.  Windows Server 2012 R2 vous aide à créer, déployer et faire évoluer des applications et des sites Web rapidement. En outre, il vous apporte la souplesse nécessaire pour déplacer les charges de travail entre des environnements locaux et dans le cloud. Il vous permet de fournir un accès à distance souple aux ressources de l'entreprise tout en gérant les identités entre votre centre de données et celles fédérées dans le cloud. Il vous aide également à protéger vos informations professionnelles stratégiques. Au cœur du système d'exploitation du cloud de Microsoft, Windows Server aide les clients à transformer leur centre de données, en tirant profit des avancées techniques et des nouvelles fonctionnalités de cloud hybride pour améliorer la résilience, simplifier la gestion, réduire les coûts et accélérer la fourniture des services aux entreprises.  
  • Microsoft Windows Server 2022 Standard
    Microsoft Windows Server 2022 Standard Windows Server 2022 est la version plus récente de Server 2019. Windows Server 2022 Standard vous offre quelques nouveautés en matière de sécurité, et de gestion. Avec le système d'exploitation serveur Windows Server 2022 Standard, les entreprises et les organisations peuvent partager des données, des services et des applications avec plusieurs utilisateurs. Gérez les autorisations, activez les ressources et déployez des paquets en quelques étapes seulement. En achetant Windows Server 2022 Standard, vous bénéficiez d'un système d'exploitation serveur puissant, riche en fonctionnalités et sécurisé, qui répond aux exigences les plus élevées. Par rapport à Windows Server 2022 Essentials, il n'y a pas de limite au nombre d'utilisateurs. Par conséquent, un nombre illimité d'utilisateurs peuvent utiliser les fonctions standard de Windows Server 2022 après avoir acheté une licence d'accès client (CAL). Sous une licence Microsoft Windows Server 2022 Standard, deux ordinateurs virtuels et un hôte Hyper-V peuvent être utilisés comme invités de virtualisation. Le système d'exploitation serveur d'avenir dispose de nombreuses améliorations et de fonctionnalités innovantes. Windows Server 2022 offre plusieurs nouvelles fonctions utiles par rapport aux versions précédentes. La révision du Windows Admin Center est particulièrement importante à cet égard. Cela facilite la publication de différentes fonctions de serveur et la gestion de machines virtuelles pour des utilisateurs individuels. Une autre fonction utile est la virtualisation imbriquée, qui est désormais disponible pour les processeurs AMD. Il est ainsi possible de créer des systèmes virtuels supplémentaires en plus des systèmes virtuels existants. Il en résulte différents niveaux de virtualisation. Le service de migration de stockage facilite désormais également le transfert de données d'autres systèmes vers des serveurs. Aperçu des nouveautés : - Application d'une protection multicouche avancée contre les menaces, ce qui est facilement réalisable avec le serveur Secured Core. - Connectivité sécurisée aux ressources critiques de l'entreprise avec une couche de sécurité supplémentaire pendant le transport, y compris le support activé par défaut pour HTTPS et TLS 1.3. - Gérer et contrôler le serveur Windows sur site avec Azure Arc. - Meilleure gestion des machines virtuelles avec le dernier Windows Admin Center. - Migrer les serveurs de fichiers d'On-Premises vers Azure avec le nouveau scénario pris en charge dans le Storage Migration Service. Configuration requise : Processeur : 1.4 GHz avec 64 bits MÉMOIRE VIVE : 512 MO Exigences en matière de mémoire : au moins 32 Go Autres exigences : Adaptateur Ethernet d'au moins 1 gigabit Système et micrologiciel basés sur UEFI 2.3.1c avec prise en charge du démarrage sécurisé Module de plate-forme de confiance Périphérique graphique et moniteur prenant en charge la...
  • Microsoft Windows Server 2019 Essentials
    Microsoft Windows Server 2019 Essentials Plus de sécurité et plus de cloud dans Windows Server 2019 Essentials L'une des plus grandes nouveautés par rapport à la version précédente est l'intégration plus étroite avec Microsoft Azure grâce à Windows Server 2019 et Project Honolulu pour la création d'un environnement de cloud hybride. Outre le contrôle centralisé via Project Honolulu, la version actuelle permet par exemple la sauvegarde via Azure File Sync et Azure Backup. En outre, Microsoft étend dans Windows Server 2019 les options de sécurité de l'édition 2016. À cela s'ajoute une meilleure prise en charge de Linux, notamment par l'intégration de commandes Linux telles que "tar" et "curl" dans la ligne de commande. En outre, les machines virtuelles Linux dans Windows Server 2019 sont désormais sécurisées via des machines virtuelles bouclier. Le paquet de sécurité est complété par la possibilité de crypter le trafic réseau dans les environnements virtuels et l'intégration de "Windows Defender Advanced Threat Protection" (ATP). Cette dernière offre entre autres une protection contre les attaques dont le fichier de définition n'est pas encore reconnu par les antivirus courants, comme par exemple les "attaques zero-day". Configuration requise : Processeur : au moins 1,4 GHz, (single-core), au moins 1,3 GHz (multi-core) - 3,1 GHz ou plus recommandé (single et multi-core), support maximal de 2 sockets CPU Mémoire vive : au moins 2 Go de RAM (ou 4 Go si Windows Server Essentials est déployé en tant que VM), 16 Go de RAM recommandés, prise en charge maximale de 64 Go Disque dur : au moins 160 Go d'espace disque avec une partition système d'une capacité minimale de 60 Go
Jean-Luc Pircard

Jean-Luc Pircard

Je suis un passionné de l'informatique qui aime les défis et les nouvelles technologies. J'aime découvrir de nouveaux systèmes et s'améliorer constamment.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.